L’exemple vient d’en haut

L’exemple vient d’en haut

_____

Les Parlementaires, délégués par le peuple souverain, pour gérer en son nom les affaires publiques de la Nation, doivent démontrer la meilleure façon de servir l’intérêt public.

Or depuis trop longtemps, les observateurs constatent des attitudes indignes de la mission confiée. Ainsi il arrive que les députés n’utilisent pas correctement le dispositif du vote électronique et, en se trompant de bouton, ils perturbent le résultat du vote. Il est également fortement regrettable que la rédaction médiocre des textes législatifs soit de plus en plus critiquée aussi bien par le Conseil d’État que par le Conseil constitutionnel.

Trop souvent les médias, notamment la télévision, montrent un hémicycle dont les trois quarts des sièges sont vides, alors que les sujets de débat sont particulièrement importants et urgents pour l’ensemble des Français.

Heureusement la présence des caméras, le jour des questions orales, a pour curieux effet de remplir la totalité de la salle des séances de l’Assemblée nationale. Mais, par contre, le spectacle des échanges, à la fois injurieux et infantiles, est absurde, car il illustre le ridicule pugilat entre la droite et la gauche, des adversaires complices d’un jeu malsain.

Cette querelle des ego et des clans est inexcusable face à l’intérêt national et n’est même pas présentable à la jeunesse venue parfois s’instruire comme de futurs citoyens et découvrant le tohu-bohu d’une basse-cour de récréation.

Certes ces comportements hors normes résultent du climat polémique de la vie politique et du dysfonctionnement des assemblées élues. Les nouvelles dispositions, en cours d’adoption législative, devront y porter remède, notamment le non-cumul des mandats qui augmentera la disponibilité et la présence assidue des parlementaires.

Alfred de Vigny avait raison de nous rappeler que les citoyens doivent surveiller leurs élus, comme leur cocher, et au besoin ne pas hésiter à les remercier, en cas de mauvaise conduite.

Paul Bernard

 ___

Une réflexion au sujet de « L’exemple vient d’en haut »

  1. Mon commentaire sera surement plus sévère que le votre . En effet vous avez raison de titrer « l’exemple vient de haut » , mais le « Haut » pour moi commence par le chef de l’Etat. Il convient de reconnaitre que particulièrement depuis Monsieur Sarkosy et maintenant Monsieur Hollande, l’exemple à plusieurs niveaux et notamment celui de leurs vies personnelles, forcément exposées aux regards et aux critiques de la population, est loin d’être celui qui convient à leur fonction de Président de la République. Le plus grave à mes yeux et que l’un comme l’autre pratique le principe du mensonge voir de l’hypocrisie permanente. Je comprends que notre population, pour la grande majorité d’entre elle, n’ait plus confiance en ces personnages.
    Après cet exposé, Lorsque la tête ne donne pas le meilleur exemple, il ne faut pas être sorti de Saint-Cyr pour comprendre que certains membres du gouvernement puissent se relâcher. Il s’en suit après que certains parlementaires se croient tout permis par ce que leurs chefs de la politique partisane leurs donnent le mauvais exemple.
    De tout cela il en découle que, de ces mauvais exemples, se sont nos institutions qui sont polluées.
    Par voie de conséquence l’exemple ne venant plus de « Haut » c’est la société qui se délite et qui fabrique des voyous.
    Triste spectacle qui finira par une guerre civile si une personnalité neutre et de références ne se lève pas pour inspirer confiance.
    Ce qui pose problème dans tout cela, compte tenu que les Etats Majors de la politique partisane ont tout noyauté pour pouvoir durer, je ne vois pas venir la possibilité d’un bouleversement politique sans la révolte de rue pour rétablir une République Exemplaire que nous sommes nombreux à appeler de nos vœux.

    Gérard Tardy Maire de Lorette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>